Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SYNDICAT FO DES AGENTS DU DÉPARTEMENT DE L'AIN

SYNDICAT FO DES AGENTS DU DÉPARTEMENT DE L'AIN

FO AIN (01) Première force syndicale au Département de l'Ain

Publié le par Rodrigue BROUILLIARD
Publié dans : #conditions de travail, #Département de l'Ain, #FO 01

Le 21 juin 2021 s’est tenue une réunion de Sous-commission CHSCT - Prévention-Formation à laquelle participait Hervé TESTART représentant votre syndicat.
 
Les points qui y ont été abordés sont les suivants :

Sensibilisation des agents aux réglages au poste (poste bureau) => Prévention des risques physiques, des TMS
Le syndicat FO​ a demandé que l’on profite de ces sensibilisations pour intégrer le cas des agents en télétravail. Le département a publié un guide des bonnes pratiques pour les télétravailleurs mais les postes de travail ne sont certainement pas « contrôlés » (par photographies par exemple). Il semble que le problème le plus récurrent réside surtout sur la qualité des postes informatiques avec lesquels travaillent les agents (qualité d’écran, performance des postes).
Nous avons également demandé, qu’à nouveau, des formations sur le port des charges soient proposées en 2022 aux agents qui sont confrontés à cette problématique, toutes filières confondues.

Faciliter l’identification des agents formés PSC1 => Prévention secourisme
Les agents formés devraient être connus dans la collectivité pour être alertés, le cas échéant, en cas d’incidents. Il apparaît juridiquement impossible de diffuser une liste globale en interne, sans l’avis des agents concernés. Cela sera prochainement vérifié juridiquement.

A été évoqué également le cas des Agents de prévention
Ces agents manquent de reconnaissance, de visibilité, vis-à-vis de la hiérarchie et des collègues. C'est pourquoi nous avons demandé qu'ils apparaissent clairement dans les organigrammes des différents services et qu'ils soient appelés, le cas échéant, en tant qu'expert dans les CHSCT. Nous avons demandé également de faire un focus sur ces agents dans les multiples supports de communication qu’offrent la collectivité. La fiche de poste, à notre sens, devrait faire apparaître cette spécificité et permettre, lors des évaluations annuelles d’en parler avec les supérieurs hiérarchiques pour faire remonter les améliorations à apporter pour l’exercice de cette mission.
Il apparaît également plus judicieux de former des agents de prévention par domaines d’affectation, plutôt que de suivre une formation de portée générale. C’est ce que préconise également le service Formation.

Point d’information sur les formations PSC1 => Prévention secourisme
Le rythme des formations est soutenu mais a été fortement impacté par la crise sanitaire Covid et les obligations qui y sont liées.
Le département permet à ses agents de suivre ces formations régulièrement (initiale, recyclage), ce qui va au-delà des prérogatives fixées dans par le Code du Travail.
Ces formations sont animées et dispensées par des intervenants internes (formés par la Croix Rouge, avec habilitation de la Préfecture et agrément de la Sécurité civile). Au 1er janvier 2021, 500 agents ont été formés, sans compter les formations faites aux agents de prévention.
Les futures formations devraient se dérouler avec un module théorique à distance (visioconférence, dispensé par les agents du SDIS) et une partie pratique en présentiel.
Nous avons demandé que des formations initiales et de recyclages sur l’utilisation des défibrillateurs soient dispensées régulièrement.
 
Solutions à court, moyen et long terme pour la prévention des contraintes de bruits dans les secteurs cuisine et plonge des collèges :
-A court termes, des protections pour les agents ;
-A moyen terme, des travaux pourraient être envisagées (hotte aspirante) ;
-A long terme, le département devrait intégrer cette notion pour les futures constructions
 
En attendant la mise en place de solutions à moyen et long terme, nous avons demandé que les agents des collèges soient équipés de bouchons protecteurs anti-bruit à l'instar de ceux qui protègent déjà les agents des routes : l’expérience qu’ils ont de ces équipements de protection individuelle permettrait d’aider la collectivité sur le choix des produits.
Nous avons demandé que le Département se charge de l’achat et de la distribution de ces EPI, ce qui garantirait d’une gestion transversale et d’un traitement équitable sur tous les collèges du Département.
Une formation devra être dispensée aux agents des collèges confrontés à cette contrainte rappelant les multiples risques encourus en étant exposés de façon prolongée au bruit. Des tests menés par le service Santé au travail font état de situations inquiétantes.

Prenez soin de vous.