Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Rodrigue BROUILLIARD
Publié dans : #covid-19, #communiqué FO

Monsieur le Président du Département de l'Ain, bonjour,

FO a entendu et apprécie vos messages de soutien et de remerciements aux agents du Département de l'Ain pendant cette grave crise sanitaire Covid-19. 

FO retient de l’intervention du président de la République que pour l’heure, la consigne au confinement le plus strict demeure et cela jusqu’au 11 mai.

Les quelques signes de ralentissement de la progression de l’épidémie demandent la plus grande prudence, avait d’ailleurs souligné le Premier ministre lors de la réunion en téléconférence vendredi 10 mars.

Pour FO, il faut maintenir la nécessité de se concentrer sur les activités essentielles aux besoins de la population de l'Ain.

En effet, en l’absence de traitement et de vaccins, et tant que demeure présente l’épidémie, privilégier la santé de la population exige d’abord de s’assurer de la mise en œuvre des moyens de protection suffisants et d’organisations du travail assurant le respect strict des gestes barrières.

Cela pose, à nouveau la question des masques, gants, blouses, procédés de désinfection réguliers, des tests et de leurs usages, qui, n’étant pas résolue aujourd’hui, sera plus grande encore le moment venu d’une reprise. FO estime qu’une reprise ne pourra être que progressive et surtout pas au risque de la santé.

Ces conditions sont posées spécifiquement dans un environnement, lui-même particulier et complexe, qui est celui des collèges, tant des enfants, des parents que des personnels, la santé doit être la priorité.

la Confédération CGT-FO a aussi soulevé, encore ce mardi, lors d’une réunion avec la ministre du Travail, les questions que poseront les moyens de transports en commun et de restauration collective.

FO estime en conséquence que l’objectif que « le 11 mai, il s’agira de permettre au plus grand nombre de retourner travailler » soulève beaucoup de questions, aujourd’hui sans réponses concrètes. 

FO sera particulièrement vigilante, comme elle l’est depuis le début de la crise sanitaire, pour que la priorité à la santé l’emporte systématiquement. Nous demandons la concertation des élus du CHSCT avant tout changement du plan de continuité des services du Département de l'Ain. FO souhaite être informé des équipements de protections individuels mis à la disposition des agents Départementaux en activité.

Encore une fois, FO tient à balayer le cliché de salariés se complaisant dans le confinement, l’activité partielle, ou le télétravail.
Nombre de salariés sont en télétravail dans des conditions non préparées, et beaucoup dans un environnement demandant d’associer travail à distance et aide à l’éducation des enfants. 

Pendant cette grave crise sanitaire sans précédent​, FO attend également de l’autorité territoriale de l'Ain, comme déjà dans de nombreuses collectivités territoriales, la reconnaissance par le versement d'une prime de risques pour tous les agents mobilisés, malgré le danger, pour assurer la continuité du service public et garantir les besoins essentiels à la population de l'Ain .

Dans l'attente de votre réponse.
Bien respectueusement.

Monsieur BROUILLIARD Rodrigue
Secrétaire général de Force Ouvrière
des Personnels du Département de l'Ain
06.32.64.31.01