Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Rodrigue BROUILLIARD
Publié dans : #conditions de travail

RÈGLES POUR UNE BONNE POSTURE DE TRAVAIL DE BUREAU

L’environnement de travail


Tout commence naturellement par l’analyse ergonomique du poste de travail.
Implantation, aménagement, matériel, tout concourt au confort ou au manque de confort des salarié·e·s. L’étude de l’environnement lumineux et sonore est aussi à prendre en compte.
Par exemple, il ne doit pas y avoir une différence trop importante entre la lumière (naturelle ou artificielle) et le rétroéclairage de l’ordinateur.

La position « écran/ordinateur/fenêtre » est stratégique. En effet les fenêtres, très importantes pour le bien-être, doivent idéalement être limitées à un mur pour éviter les éblouissements et les reflets : les écrans sont perpendiculaires aux fenêtres, qui ont dans le cas contraire des stores.

Le travail sur ordinateur

Vous passez beaucoup de temps sur votre ordinateur que ce soit au travail ou chez vous pendant le confinement ? L’ergonomie au travail est importante pour éviter les troubles musculo-squelettiques (TMS) et des douleurs. 


Cependant, savoir adopter une bonne posture ergonomique permet d’éviter les troubles musculo squelettiques, tels que les lombalgies, les tendinites ou le mal de dos au travail.

Voici quelques règles à adopter pour une bonne ergonomie au travail

Bien positionner son corps
La posture au travail est la chose la plus importante à prendre en compte. En effet, vous pouvez avoir la meilleure chaise de bureau ou posséder une souris ergonomique, cela ne vous évitera pas d’avoir des douleurs. Sachez-le !

Bien positionner son corps, c’est tenir une position droite. Le dos doit donc être le plus droit possible sans qu’il n’y ait de creux aux niveaux des lombaires.

Après avoir adopter la bonne assise au bureau, vous devez à présent vous prémunir d’outils de travail adaptés.

Choisir un siège ergonomique
Choisir son siège de bureau est l’élément clé de votre installation dans votre espace de travail. Puisque qu’elle permettra de régler la hauteur de la table, d’optimiser l’angle de vue, voir d’adopter une distance adéquate entre l’écran et les yeux.

C’est pour cette raison que le siège de bureau doit posséder quelques caractéristiques essentielles. Il est souvent préférable de choisir un siège de bureau ergonomique pour faciliter le bon positionnement du corps.

La hauteur du fauteuil
Pour déterminer la hauteur de votre fauteuil ergonomique, vous devez faire en sorte que les genoux soient à hauteur de l’avant des fesses. Les pieds doivent être en contact avec le sol.

Le soutien lombaire
Pour un soutien lombaire optimal, le côté inférieur du dossier doit s’aligner sur la courbe naturelle du bas du dos. Le soutien lombaire du siège de bureau doit permettre au torse d’être incliné vers l’arrière à hauteur de 110° environ.

Les reposes bras
Afin d’éviter tout risque de tendinites, vos bras et mains doivent être détendus. C’est-à-dire que votre poignet ne doit pas être « cassé » en deux avec la souris et le clavier à proximité.

Optimiser la surface de travail
Autre point important pour adopter une bonne ergonomie au travail : la surface de travail.

La surface de travail habituel
Pour éviter les troubles musculo squelettiques, il est recommandé de placer les objets utilisés habituellement près de soi.

L’idée est de les déposer en demi-cercle autour du siège de bureau pour les avoir à portée de main. Si le travail à effectuer est accompagné de documents, il faut les placer entre l’écran et le clavier. On évite ainsi des sollicitations musculaires inutiles en se penchant.

La surface de travail occasionnelle
Concernant les objets utilisés occasionnellement, il est préférable de les placer hors de portée. Ainsi, cela oblige le travailleur sédentaire à aller les chercher, stimulant ainsi la circulation sanguine par la même occasion.

Réduire le travail avec la souris
Nous sollicitons la souris constamment, même pour valider une opération alors que nous pouvons tout simplement appuyer sur le bouton « entrée » de notre clavier.

Une utilisation permanente peut provoquer des tendinites. Pour éviter cela, il convient donc de réduire l’utilisation de la souris en apprenant quelques fonctions du clavier ou d’acheter une souris ergonomique.

Adapter la position de votre écran
Pour une meilleure visibilité, décalez l’écran vers le fond du bureau. Optez pour un écran de 17 à 19 pouces. La distance idéale du moniteur se trouve à une longueur de bras.

Comment positionner son écran pour avoir une posture ergonomique
Il est indispensable de bien positionner son écran pour minimiser les problèmes de fatigue visuelle.

Comment faire ? Votre écran doit être légèrement orienté en arrière et être placé à une distance d’environ 60 cm, l’équivalent de la longueur de votre bras. Il est également conseillé que le haut de votre écran arrive au niveau de vos yeux.

Si vous utilisez un ordinateur portable
Dans le cas où vous utilisez un ordinateur portable, Il est nécessaire d’utiliser une station d’ancrage pour brancher un clavier, une souris et l’écran de l’ordinateur. Cela permet d’adopter une position ergonomique idéale pour le corps.


Pour vérifier que la posture assise est confortable, il faut se poser 5 questions essentielles :

- Le dos est-il droit, épaules en arrière ?
- La hauteur du clavier maintient elle l’avant-bras et le bras en angle droit ?
- Le genou forme-t-il un angle droit ?
- Les objets fréquemment utilisés sont-ils à portée de main ?
- Des pauses pour s’étirer sont-elles régulièrement réalisées ?

Pour une bonne ergonomie au travail, nous devons donc adopter les bons réflexes pour que notre travail ne deviennent pas une contrainte à court ou long terme.

(source blog santé)

 

Le droit des travailleurs à l'ère du numérique Producteur